News

Changement de génération

17.09.2019

Meret Ruggle reprend la direction de trigon-film

trigon-film s'engage depuis 31 ans pour des films d'exception du Sud et de l'Est. Un changement de génération est maintenant à l'ordre du jour. Le 16 septembre, le Conseil de fondation a confié à Meret Ruggle la direction à partir de 2020. Avec le choix de cette spécialiste du cinéma de 31 ans, il souligne la volonté de poursuivre le développement du changement numérique, mais aussi, avec une candidate interne, le souhait de continuité.


En trois décennies, trigon-film a sorti plus de 650 films de 99 pays dans les salles de cinéma et la plupart d'entre eux en édition DVD. De nombreux films peuvent désormais être visionnés sur sa propre plateforme de streaming, filmingo. Depuis 1999, le journaliste de cinéma Walter Ruggle dirige la maison d'édition et lui a donné son profil actuel. Il se retirera de l'opérationnel dans le courant de l'année 2020 et restera à la disposition de trigon-film en tant que conseiller et rédacteur. 


Sur la base d'un appel d'offres public, le Conseil de fondation a décidé, lors de sa séance d'automne, de choisir une candidate interne et choisi Meret Ruggle, actuellement responsable de la communication, comme nouvelle directrice. Celle-ci a étudié l'anthropologie culturelle et sociale ainsi que le cinéma à Zurich et Paris, et obtenu un Master of Arts in Development Studies à Genève avec une spécialisation en Relations internationales sur le thème du «Sustainable Development» (développement durable). Avant d'être engagée comme collaboratrice permanente en 2016, elle travaillait déjà pour trigon-film comme traductrice pour le français, l'espagnol et l'anglais et était responsable des médias sociaux. En 2018/19, Meret Ruggle a développé la plateforme de VoD filmingo.ch et l'a lancée avec succès au printemps 2019. Avant de travailler pour trigon-film, elle a œuvré pendant trois ans pour une organisation humanitaire internationale, d'abord à son siège de Genève, puis dans l'équipe communication du bureau de Vienne. Elle a ensuite participé au développement d'une plateforme indépendante de promotion culturelle.

Selon Martin Fässler, le président de trigon-film, il était important de trouver quelqu'un qui allie connaissances cinématographiques et conscience de la politique de développement, car «trigon-film est une institution respectée et appréciée aux niveaux national et international, qui doit être guidée vers l'avenir avec soin et expertise.trigon-film doit rester une valeur sûre sur la carte mondiale du cinéma et un partenaire fiable tant au niveau national qu'international». Le cinéma d'Amérique latine, d'Asie, d'Afrique et de l'Est de l'Europe a été et reste au cœur de l'engagement de Meret Ruggle: «Je suis convaincue que trigon-film accomplit un travail de médiation extrêmement important, surtout dans le contexte social et politique actuel. L'un des défis pour notre équipe sera de s'assurer que les films restent disponibles à long terme et puissent aussi accroître l'attention d'un public jeune. Pour cela, nous avons besoin de créativité et de flexibilité.»