News

Décès de Ricardo Larraín

24.03.2016

Celui qui a ouvert la voie au renouveau du cinéma chilien s’en est allé à Santiago du Chili.

Le réalisateur Ricardo Larraín souffrait d’un cancer lymphatique depuis 2006. Il est mort le 21 mars à l’âge de 58 ans à Santiago du Chili. Il s’est fait connaître au niveau international par son premier film, «La frontera», qui obtint un Ours d’argent à Berlin en 1992, une récompense que devaient ensuite obtenir ses compatriotes chiliens Pablo Larrain pour «El Club» et Patricio Guzman pour «El boton de nacar» en 2015. Aujourd’hui, «La frontera» est considéré comme marquant le début du nouveau cinéma chilien juste après la fin de la terrible dictature de Pinochet. Le film a aussi poussé des acteurs, tels que Patricio Contreras, à revenir au pays après des années d’exil. Dans le film de Larraín, Contreras incarnait justement un enseignant, Ramiro Orellana, banni par les autorités et envoyé au sud du pays. Ricardo Larraín avait étudié la communication à l’Université catholique du Chili, avec un diplôme obtenu en 1978. Comme d’autres, il débuta sa carrière par des courts-métrages dans les années 80. Il gagna d’abord sa vie dans la publicité et fut d’ailleurs un de ceux qui réalisèrent le fameux spot publicitaire «NO», qui marqua le déclin de la dictature. Avec son ambitieux deuxième film «El entusiasmo», Larraín traite du processus difficile dans lequel s’engagent l’individu, comme toute la société, après une dictature militaire. Le film fut présenté à Cannes en 1998 et distribué par trigon-film aussi bien en salle qu’en DVD.

Plus d'informations sur El entusiasmo

Shop