TRAILER

Les catastrophes s’accumulent pour Jesmark Scicluna avec sa barque de pêche qui prend l’eau et son bébé qui souffre de problèmes de croissance nécessitant des soins coûteux. Comment garder la tête hors de l’eau quand on est pêcheur traditionnel, confronté aux règlements européens et aux ressources de la mer qui se raréfient? Le réalisme cinématographique garde toute sa force d’évocation, en voici une belle confirmation.

Le luzzu est une petite embarcation de pêche qui fait la fierté de son propriétaire. Jesmark Scicluna en possède un et c’est son gagne-pain. Il lui a été légué par son père, qui l’avait lui-même reçu du sien. Un bateau transmis de génération en génération qui permettait d’aller pêcher et de vivre décemment. Tout cela appartient à l’histoire désormais, la pêche industrielle est passée par là et les prises sont toujours plus maigres. L’Union européenne a alors édicté des règlements pour protéger la faune marine. Règlements qui ne sont pas respectés par ceux qui peuvent payer des fonctionnaires tatillons mais corrompus. Pour les petits, point de salut. Jesmark est de ceux-ci. Sa luzzu a besoin d’être réparée et, comme un malheur n’arrive jamais seul, son bébé souffre de problèmes de croissance. Une difficulté supplémentaire qui met à mal le couple que Jesmark forme avec Denise lorsque celle-ci va chercher de l’aide auprès de sa famille. La fierté du jeune homme en prend un coup.

Lorsqu’il parle de Luzzu, son premier film en tant que réalisateur, Alex Camilleri se réfère au néo-réalisme italien, au Visconti de La terra trema (La terre tremble, 1948). Comme pour les cinéastes italiens, il s’agit de donner la parole à ceux qu’on oublie trop souvent. Il est donc normal que ses personnages principaux soient incarnés par des acteurs non-professionnels et ce sont eux qui donnent cette puissance au récit car ils ne «jouent» pas. Jesmark Scicluna (c’est son vrai nom) impressionne ainsi par sa présence à l’écran, et il n’est pas le seul. L’île de Malte a pu servir de décors à de nombreuses réalisations hollywoodiennes. Cette fois-ci, c’est la Malte réelle que nous montre Camilleri dans une évocation émouvante et convaincante. Elle est belle, certes, mais c’est loin d’être un paradis pour Jesmark et ses compagnons.

Martial Knaebel

Articles sur le film: Lingui, Costa Brava, Clara Sola

Le Tchad, le Liban et le Costa Rica dans la course aux Oscars

Suite

«Luzzu» dans la course aux Oscars

Les premiers pays ont désigné leur favori

Suite

Titre original Luzzu
Titre allemand Luzzu
Titre français Luzzu
Autres titres Luzzu
Réalisation Alex Camilleri
Pays Malte
Formats Blu-ray, DCP
Scénario Alex Camilleri
Montage Alex Camilleri
Musique Jon Natchez
Image Léo Lefèvre
Son Robert Bonello
Equipment Jon Banthorpe
Costumes Martina Zammit Maempel
Production Rebecca Anastasi, Ramin Bahrani, Alex Camilleri and Oliver Mallia
Durée 94 Min.
Langue Maltesisch/d/f
Acteurs
Jesmark Scicluna Jesmark
Michela Farrugia Denise
David Scicluna David
Frida Cauchi Carmen
Distinctions

Sundance Film Festival
Special Jury Award Acting

Sofia International Film Festival:
Preis der Jugendjury

«Alex Camilleri zeigt ein Malta abseits jeder Postkartenidylle und ermöglicht einen sonst seltenen Einblick in die Verhältnisse der europäischen Fischereiindustrie. Diese Mischung aus existenziellem Drama und Gesellschaftskritik wurde weitgehend mit Laiendarstellern besetzt, die neben ihrer Authentizität auch Charisma einbringen.» NZZ am Sonntag, Teresa Vena

«Une première œuvre qui attise autant l’attention que la tension.» Daily Movies, Etienne Rey

«In der grossen Tradition des italienischen Neorealismus steht dieses eindrückliche Werk aus Malta.» Annabelle, Mathias Heybrock

«Tout cela appartient à l’histoire maintenant, la pêche industrielle est passée par là.» Lfm Radio, Maya Stella

«Ein eindrückliches Werk!» Medientipp

«Plus que la simple histoire d’un pêcheur, Luzzu est une vive critique, un plaidoyer contre la destruction du patrimoine culturel et le changement climatique.» Cineman, Gaby Tscharner

«Mit warmen Farben lädt der so wunderbar realistische wie herrlich poetische Film uns ein, dem Fischer Jesmark dabei zu folgen, wie er auf Weggabelungen trifft. (...) Ein sehr menschlicher und berührender Film.» Bäckstage, Patrick Holenstein

«Toute l’absurdité du monde globalisé dans un film poignant, où il faut vendre son poisson, coûte que coûte, avant qu’il ne s’avarie!» Le Quotidien jurassien, Vincent Adatte

«Alex Camilleri zeigt anhand von Jesmark ein glücklicherweise überhaupt nicht larmoyantes Sittenbild der ärmeren Arbeiterschicht in Malta in einer schön differenzierten Weise.» P.S. Zeitung, Thierry Frochaux


«Le portrait poignant d’un homme qui devrait renoncer à son héritage culturel pour s’assurer un futur dans le monde moderneCiné-Feuilles, Blaise Petitpierre

«Wer das nächste Mal in den Ferien am Mittelmeer in einem Strandrestaurant Fisch isst, wird sich sicher an diesen poetischen Film erinnern.» Cineman

«Jesmark Scicluna possède une densité, une puissance dans le regard et une détermination chevillée au corps qui sont assez rares au cinéma.» 24 Heures, Pascal Gavillet

«Vor der bildschönen Kulisse Maltas entwickelt Alex Camilleri ein vom genauen Blick auf die Realität und starken Schauspielenden lebendes dichtes Drama über Tradition und Moderne.» Filmnetz, Walter Gasperi

«Der Film spielt in Malta und beeindruckt mit prächtigen Bildern und kraftvollen Gestalten.» Fair Fish International, Billo Heinzpeter Studer

«Alexander Camilleri verleiht im Spielfilm Luzzu seiner Familiengeschichte eine allgemeingültige Dimension.» Der andere Film, Hanspeter Stalder

«Ein do­ku­mentarisch anmutendes Drama.» Kultur-Tipp

«Die wunderschönen Aussichten auf Malta sind uns wohl bekannt aus Hollywoodfilmen und Urlaubsprospekten. Dieser Film aber dreht sich um die Menschen, die dort wirklich leben.» Preminger Institut

«Die bewegende Geschichte eines realen Konflikts, eine Sozialstudie zwischen Drama und Thriller.» The Hollywood Reporter

«Alex Camilleri offenbart die umwerfende Leistung eines echten Fischers aus Malta.» Indiewire

«Ce premier film accompli du réalisateur maltais Alex Camilleri dresse le portrait de vies peu représentées avec intelligence et intégrité.» Variety

«Luzzu is an earnest, neorealistic Maltese fishing drama and a touching tale of personal sacrifice which never succumbs to sentimentality.» Sight&Sound, Thomas Flew

Dossier_Medien (292 kB)

Dossier_Presse (1363 kB)

Flyer (1737 kB)

Werberatschlag (332 kB)

© COPYRIGHT

Les textes ainsi que tout le matériel visuel et sonore fourni sur le site de la fondation trigon-film sont destinés à la rédaction d'articles promotionnels sur les films respectifs. Le matériel est mis gracieusement à disposition à des fins de rédaction d'articles promotionnels sur les différents films. Tout autre usage est défendu en vertu des dispositions sur le copyright et n'est pas possible sans accord écrit par trigon-film. Le partage - contre rémunération ou non - du matériel avec des tierces personnes est interdit. Le copyright © trigon-film.org est obligatoire. En utilisant notre matériel, vous acceptez les conditions relatives au copyright.

Dans les cinémas

  • Le Sentier: le 6 février
  • Villars-sur-Ollon: le 25 octobre

Shop