Film

Moi et mon blanc

«Moi et mon blanc» est un film d'aventure, une comédie dramatique contemporaine. Mamadi prépare une thèse de doctorat à Paris. Depuis plusieurs mois, il ne reçoit plus la bourse que son pays lui octroie et ne peut payer son loyer. Afin de survivre, il est obligé de travailler clandestinement comme gardien de nuit dans un parking. Grâce au système de télésurveillance, il découvre l'univers du parking, fait de prostitution et de trafic de drogue. Un soir, Mamadi déclenche involontairement l'alarme du parking et aperçoit, dans la panique qui s'ensuit, deux dealers en train de camoufler un paquet avant de s'enfuir. Le colis renferme de la drogue et une forte somme d'argent.

Mamadi en informe son collègue Franck et ils décident de conserver leur découverte. Poursuivis par les dealers, ils se réfugient chez les parents de Franck, où Mamadi découvre la vie des familles de banlieue, mais sont rapidement obligés de quitter la pays pour Ouagadougou. C'est au tour de Franck de faire l'apprentissage d'une autre culture. Tombé amoureux d'une belle prostituée, il décide, après maintes péripéties, d'ouvrir un vidéo-club, tandis que Mamadi, brillant diplômé, se trouve désormais confronté aux traditions familiales et à la lourdeur de l'administration moderne de son pays.

Titre original Moi et mon blanc
Titre allemand Moi et mon blanc
Titre français Moi et mon blanc
Autres titres Moi et mon blanc
Réalisation S. Pierre Yameogo
Pays Burkina Faso
Formats 35mm, DVD
Scénario S. Pierre Yameogo
Montage Manuel Pinto
Musique Ansi Ray Lema
Image Jürg Hassler
Son Issa Traoré, Claude Hivernon
Equipment Joseph Kpobly
Production Dunia Productions, Paris / Thelma Film, Zürich
Durée 90 Min.
Langue More, Französisch/d/f oder i
Acteurs
Serge Bayala Mamadi
Pierre-Loup Rajot Franck
Anne Roussel
Ansi Ray Lema
Tom Novembre
Distinctions

FESPACO Ouagadougou 2003: Prix du public

Le Prix RFI Cinéma du Public 2003

«Un film qui, sur le ton de l'humour, raconte les galères parisiennes d'un Africain avant de décrire les tribulations d'un de ses amis français perdu dans un Ouagadougou qui lui est inconnu.»

La Gazette, Burkina Faso



«S.Pierre Yameogo erkundet die Komplexität kultureller Unterschiede mit reizvoller Leichtigkeit. Diese Komödie um eine merkwürdige interkulturelle Freundschaft weist zahlreiche

vergnügliche Seiten auf.»

Variety



Saint Pierre Yaméogo, pose dans ce film qui est son 5ème long métrage l'épineux problème de l'immigration intellectuelle avec ses aléas socio-économiques, culturels et politiques. Ce film de plus d'un milliard de FCFA traite de l'humiliation subie par les étudiants africains en Europe en proie à de multiples tracasseries. Il a été tourné en Afrique et en Europe. Au nombre des comédiens qui viennent des deux continents, on peut retenir Serge Bayala du Burkina dont le coup d'essai semble avoir été un coup de maître.

Sanfinna Burkina

epreuve_couleur[fr] (504 kB)

epreuve_nb[fr] (146 kB)

inserat_farbig[de] (501 kB)

inserat_sw[de] (145 kB)

mediendossier[de] (492 kB)

© COPYRIGHT

Les textes ainsi que tout le matériel visuel et sonore fourni sur le site de la fondation trigon-film sont destinés à la rédaction d'articles promotionnels sur les films respectifs. Le matériel est mis gracieusement à disposition à des fins de rédaction d'articles promotionnels sur les différents films. Tout autre usage est défendu en vertu des dispositions sur le copyright et n'est pas possible sans accord écrit par trigon-film. Le partage - contre rémunération ou non - du matériel avec des tierces personnes est interdit. Le copyright © trigon-film.org est obligatoire. En utilisant notre matériel, vous acceptez les conditions relatives au copyright.

Shop