Pays

Guatemala

2 films trigon

Le Guatemala a soif de cinéma

En février 2015, le réalisateur guatémaltèque Jayro Bustamante a obtenu un Ours d’argent au Festival du film de Berlin pour Ixcanul, son premier long métrage. Cette reconnaissance a également inscrit un nouveau pays latino-américain sur la carte mondiale du cinéma. Walter Ruggle se penche 2016 sur la situation du septième art au Guatemala, où Jayro Bustamante lance un projet de «cinébus» afin de favoriser la diffusion de films.

«Le cinéma est devenu le vecteur de la culture par excellence. C’est le moyen idéal de voyager dans d’autres mondes, d’autres époques, d’autres réalités, d’autres modes de vie. (...)

Continuer

Nuestras madres (Flyer)

Nuestras madres

César Díaz – 2019

Ernesto est anthropologue auprès d’une fondation privée médico-légale: il donne un nom à des squelettes déterrés, pour les remettre à des familles en deuil. Il est des films qui arrivent à point. Nuestras Madres est de ceux-là, qui nous remet en mémoire le drame immense qu’a vécu le Guatemala lors d’une guerre civile meurtrière surtout pour les populations indigènes et qui a duré 30 ans. Le Soir écrivait: «Un bouleversant travail de mémoire. Suite

Dans les cinémas

  • Genève, Fonction cinéma: le 20 mai
Ixcanul (Flyer)

Ixcanul

Jayro Bustamante – 2015

María est promise à Ignacio, le contremaître de la plantation de café. Pour la famille, c’est l’assurance d’un logement et d’un travail pour le père. Mais pour la jeune fille, tout juste sortie de l’adolescence, cela signifierait la fin d’un rêve: celui d’aller voir au-delà du volcan. Suite

Regarder en ligne