Gabriel and the Mountain

Gabriel est sur le point de clore un an de voyage à travers l’Asie puis l’Afrique de l’Est. Périple qu’il s’était promis de réaliser avant de poursuivre ses études dans une prestigieuse université californienne. A la fois témoignage plein de vie et hommage émouvant rendu à un ami disparu, Gabriel and the Mountain est un magnifique road-movie africain.

Un globe-trotter brésilien
En fait, Gabriel and the Mountain pourrait être considéré comme une suite du premier film de Fellipe Barbosa, Casa grande, dont le héros essayait déjà de surmonter les barrières sociales dans une école huppée de Rio. C’est d’ailleurs dans cette école que le réalisateur et Gabriel se sont rencontrés pour la première fois. Le temps a passé depuis et Gabriel, avant de poursuivre ses études aux Etats-Unis, a voulu découvrir le monde. Sur le point de terminer son périple, Gabriel débarque au Kenya où il ne veut pas être un touriste, mais un globe-trotter en contact étroit avec les gens du cru. Cet état d’esprit suscitera de belles rencontres – dont le spectateur profitera par la même occasion.
L’ambiance changera quelque peu avec l’arrivée de son amie Cristina, venue le rejoindre pour quelques jours en Tanzanie, avant de connaître la Zambie, puis le Malawi. Fellipe Barbosa retrace le plus fidèlement possible les derniers jours de son ami Gabriel Buchmann. Pour cela, aux côtés des deux seuls acteurs professionnels João Pedro Zappa (Gabriel) et Caroline Abras (Cristina), ce sont les personnes réelles, qui ont rencontré le jeune Brésilien, qui jouent leur propre personnage, évoquant parfois en voix off leur expérience avec Gabriel. L’enthousiasme de Zappa à incarner Gabriel, la vivacité qu’il donne à son personnage, emporte l’adhésion et nous pousse même à oublier la fin tragique du héros, annoncée pourtant dès la première séquence. La richesse du récit et des rencontres tient aussi à l’ambivalence du personnage qui ne veut pas être un touriste, mais se comporte parfois comme tel. Et c’est peut-être la conscience de ce fait qui rend Gabriel plus fébrile et pressé de sortir des sentiers battus. Comme tous les road-movies réussis, c’est aussi à un cheminement intime que nous invite le film.
Martial Knaebel

Festivals & prix

Cannes 2017: Semaine de la Critique
Visionary Award & Gan Foundation Award

artwork

Fiche technique

Titre originalGabriel and the Mountain
TitreGabriel and the Mountain
RĂ©alisationFellipe Barbosa
PaysTanzanie, RĂ©publique-Unie de
Année2017
ScénarioFellipe Barbosa
MontageThéo Lichtenberger
MusiqueArthur B. Gillette
ImagePedro Sotero
SonPedro Sá Earp, Waldir Xavier
Costumes
DĂ©cors
ProductionRodrigo Letier, Roberto Berliner, Clara Linhart, Yohann Cornu
FormatsBlu-ray, DCP
Durée127 min.
LanguePortugiesisch, Englisch, Französisch/d/f
InterprètesJoão Pedro Zappa, Caroline Abras, Alex Alembe, Lenny Siampala, John Goodluck, Rashidi Athuman, Rhosinah Sekeleti, Luke Mpata, Lewis Gadson

Fiche technique

Titre originalGabriel and the Mountain
TitreGabriel and the Mountain
RĂ©alisationFellipe Barbosa
PaysTanzanie, RĂ©publique-Unie de
Année2017
ScénarioFellipe Barbosa
MontageThéo Lichtenberger
MusiqueArthur B. Gillette
ImagePedro Sotero
SonPedro Sá Earp, Waldir Xavier
Costumes
DĂ©cors
ProductionRodrigo Letier, Roberto Berliner, Clara Linhart, Yohann Cornu
FormatsBlu-ray, DCP
Durée127 min.
LanguePortugiesisch, Englisch, Französisch/d/f
InterprètesJoão Pedro Zappa, Caroline Abras, Alex Alembe, Lenny Siampala, John Goodluck, Rashidi Athuman, Rhosinah Sekeleti, Luke Mpata, Lewis Gadson

Voulez-vous montrer ce film?

Merci de remplir ce formulaire.

Date(s) de projection Projection(s)
Organisation

Revue de presse

«Gabriel and the Mountain ist faszinierendes, menschliches und packendes Arthouse-Kino.» Peter Osteried, Cineman

«Sublime.» RTS, Rafael Wolf

«Simple, émouvant, trépidant parfois, le film associe la rigueur documentaire (...) à la force de l'épopée. Refusant de céder au pathos, Fellipe Barbosa livre une œuvre profondément humaine.» La Liberté, Olivier Wyser

«Une douceur de mise en scène et une tendresse de regard bouleversantes.» Le Monde

«Quelque chose de ce film hantera pour quelque temps ceux qui le verront.» Libération

«La lucidité avec laquelle est observé un homme dans une impossible quête d’absolu qui le perdra fait de ce film un exceptionnel voyage, autant extérieur qu’intérieur.» notretemps

«Un film chaleureux au contour sociopolitique.» Variety

«Quelque chose d’une ­revisite amère du film classique d’explorateur hante le film.» Le Monde