TRAILER

Jeune femme de 21 ans, Mariana appartient à une communauté religieuse très pieuse, où elle s’efforce de cultiver son image de future épouse idéale: belle et docile. À la nuit tombée, elle et ses amies expriment leur foi d'une manière différente. Parcourant les rues, elles traquent les femmes aux mœurs qu’elles considèrent comme légères et les agressent en leur demandant d’accomplir leur rédemption. Blessée lors de l’une de ces expéditions punitives, Mariana se retrouve avec une cicatrice au visage. Son image de femme parfaite étant mise à mal, elle commence à douter de sa foi…

Dans son deuxième long-métrage sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes, la réalisatrice brésilienne Anita Rocha Da Silveira joue avec le fantastique pour aborder des enjeux bien réels. En travaillant de subtiles réminiscences au cinéma de genre, la cinéaste crée une atmosphère aussi forte que poignante et fait de Medusa une forme de miroir grossissant qui reflète le Brésil sous Bolsonaro – et plus largement tous les pays où les mouvements d’extrême droite, racistes, misogynes et homophobes, menacent la liberté. Plus particulièrement, le film dénonce l’union fatale des évangélistes et des antiféministes, qui pratiquent une terreur de la beauté et véhiculent une hostilité vis-à-vis des droits et plaisirs. En résulte un brûlant manifeste, féministe et libertaire.

Titre original Medusa
Titre allemand Medusa
Titre français Medusa
Autres titres Medusa
Réalisation Anita Rocha da Silveira
Pays Brésil
Formats
Scénario Anita Rocha da Silveira
Montage Marilia Moraes
Musique Bernardo Uzeda
Image João Atala
Son Gustavo Loureiro
Equipment Dina Salem Levy
Costumes Paula Ströher
Production Bananeira Filmes
Durée 127 Min.
Langue Portugiesisch/d/f
Acteurs
Mari Oliveira Mariana
Lara Tremouroux Michele
Joana Medeiros Karen
Felipe Frazão Lucas
Bruna G Clarissa
Carol Romano Vivian
João Vithor Oliveira Jonathan
Bruna Linzmeyer Melissa
Thiago Fragoso Pastor Guilherme
Distinctions

Internationales Filmfestival Innsbruck: Gewinner Spielfilm-Wettbewerb

«La bande-son envoûte, le propos choque et ce mélange étrange et imprévisible crée une atmosphère troublante, qui scotche le spectateur dans son fauteuil.» Cineman, Marine Guillain

«Ein bildgewaltiger Trip: Medusa ist voller knalliger Farben, und Gewaltszenen werden wie Tänze choreografiert. Eine faszinierende Abrechnung mit der religiösen Rechten.» Tages-Anzeiger / Züritipp, Gregor Schenker

«Le film d’Anita Rocha da Silveira illustre de manière poignante l’extrémisme religieux à l’ère de Bolsonaro.» j:mag, Firouz Pillet

«In Anlehnung an den antiken Medusa-Mythos hat Anita Rocha da Silveira einen feministischen Fiebertraum geschaffen, der sich der gewaltvollen Masken des Patriarchats mit ästhetischer Wut entledigt.» Neue Zürcher Zeitung, Sebastian Seidler

«L’œuvre d’Anita Rocha da Silveira donne ainsi un aperçu d’un certain christianisme 2.0. Glaçant.» clap.ch, Raphael Fleury

«Anita Rocha da Silveira hat mit Medusa ein hochpolitisches Film-Manifest gegen die Unterdrückung geschaffen.» Medientipp, Natalie Fritz

«Eine fesselnde Parabel über Religion, Politik und Gewalt im heutigen Brasilien.» Zurich Film Festival

«Kunstvoll, mit einem schönen Farbkonzept und mit durchwegs gutem, vor allem weiblichem Cast. Auch die Story ist erstklassig, zwischendurch sogar mit schrägem Humor gewürzt. Kurz: Medusa ist das, was man einen subtilen, unterhaltsamen Horrorfilm nennen kann!» Movie Eye, Benny Furth

«Medusa ist eine experimentelle Satire auf den Umgang der Bevölkerung und der Staatsmacht mit Religion, die Rolle der Frau und die politisch schwierige Situation in Brasilien.» Outnow, Yannick Bracher

«Ein Rundumschlag, pendelnd zwischen Groteske und Horror, voll auf die Zwölf des internalisierten Machismo.» Viennale, Alexandra Seitz

«Anita Rocha da Silveira spielt die Satire furios aus gegen das Melodram.» Süddeutsche Zeitung, Fritz Göttler

«Medusa von Anita Rocha da Silveira ist ein wildes, feministisches Manifest gegen die bleiernen Bolsonaro-Jahre. Ihr Genremix ist atemberaubend.» Tagesspiegel, Simon Rayß

«Anita Rocha da Silveira interpretiert den Mythos der Medusa als aufregende, formverspielte Parabel über den Widerstand gegen reaktionäre Gesellschaftsmuster.» artechock, Janick Nolting

«Eine spannende Rache-Gesellschaftssatire mit skurrilen Figuren und einer einnehmenden künstlerischen Ästhetik.» Kino-Zeit, Teresa Vena

«Ein dystopisch realitätsnahes Bild Brasiliens.» Radio FM4, Natalie Brunner

«A stylistically bold satire of Brazilian youth in thrall to reactionary trends.» Variety

«Da Silveira has alluded to the disturbing social trends in her native Brazil that have informed her themes. Here she challenges them in a way that is satirical, amusing, stylish and strange.» Screen International

«Da Silviera’s vision of bubblegum fascism is compelling, and Medusa sucks viewers in right away.» IndieWire

«Da Silveira’s film seeks to dismantle this very concept of the monstrous woman, and especially how women themselves uphold it.» RogerEbert

«Medusa is an electrifying work of art that elevates its already elevated pop influences, a transcendental tableau of the true-life horror of female oppression.» Film Threat

«A visually striking and timely fable about the horrors of an oppressive society.» Cine Sin Fronteras

Dossier_Presse (469 kB)

pressbook (301 kB)

© COPYRIGHT

Les textes ainsi que tout le matériel visuel et sonore fourni sur le site de la fondation trigon-film sont destinés à la rédaction d'articles promotionnels sur les films respectifs. Le matériel est mis gracieusement à disposition à des fins de rédaction d'articles promotionnels sur les différents films. Tout autre usage est défendu en vertu des dispositions sur le copyright et n'est pas possible sans accord écrit par trigon-film. Le partage - contre rémunération ou non - du matériel avec des tierces personnes est interdit. Le copyright © trigon-film.org est obligatoire. En utilisant notre matériel, vous acceptez les conditions relatives au copyright.

Dans les cinémas

  • filmingo.ch: actuellement