Sin señas particulares

Film

Sin señas particulares

Fernanda ValadezMexique – 2020
TRAILER

Magdalena s’inquiète, sans nouvelle de son fils Jesús, parti pour la frontière avec son ami Rigo. Accompagnée de Chuya, la mère de ce dernier, elle va à la ville s’enquérir auprès des autorités. Parmi les photos qu’on leur montre, elles reconnaissent Rigo, mais Jesús n’y apparaît pas. Magdalena décide alors de poursuivre ses recherches à la frontière. Si son fils est aussi mort, elle veut en être sûre.

Lire des articles sur les massacres de villageois qui sont perpétrés au Mexique, c’est une chose. Mais c’est autre chose que d’en voir les dramatiques conséquences humaines, sociales et économiques. C’est ce que nous propose Fernanda Valadez dans un premier film d’une puissance évocatrice rare. Avec une assurance assumée, la jeune réalisatrice nous emmène loin des films de «narcos» et de violence policière ou militaire. En se limitant à la recherche de Jesús par Magdalena, paradoxalement, Valadez nous livre un véritable thriller. Filmant au plus près, gros plans, caméra à l’épaule, Valadez fait monter la tension au fur et à mesure que l’on pénètre plus avant à l’intérieur des terres, qu’on semble quitter le monde des vivants, pour entrer dans un film apocalyptique, où chacun, homme ou femme, est une menace pour l’autre. Où la violence se cache dans des paysages idylliques, où derrière une gueule d’ange peut se révéler un monstre.

Sans signe particulier est aussi un récit de rencontres qui offrent des respirations bienvenues, où la compassion et la solidarité éclaircissent la nuit d’un Mexique qui semble en pleine décomposition. Olivia, femme médecin venue identifier le corps de son fils disparu depuis 10 ans, aide Magdalena à déchiffrer des formulaires administratifs abscons. Et ces femmes, à la frontière – peut-être des mères elles aussi – qui font taire leur méfiance pour donner de maigres indications à Magdalena. Il y a enfin la rencontre avec Miguel, jeune Mexicain refoulé des Etats-Unis qui retourne auprès de sa mère. Ensemble, ils feront un bout de chemin, partageront leur douleur et leur maigre nourriture. Mercedes Hernández est émouvante en Magdalena dont le personnage illumine un récit sombre parfaitement maîtrisé.

Martial Knaebel

Articles sur le film: Deux prix à Thessalonique

Sin señas particulares gagne en Grèce

Suite

Le Mexique a gagné à Zurich

«Sin señas particulares» meilleur film au ZFF

Suite

Titre original Sin señas particulares
Titre allemand Was geschah mit Bus 670?
Titre français Sans signe particulier
Autres titres Identifying Features
Réalisation Fernanda Valadez
Pays Mexique
Formats Blu-ray, DCP
Scénario Fernanda Valadez, Astrid Rondero
Montage Fernanda Valadez, Astrid Rondero, Susan Korda
Musique Clarice Jensen
Image Claudia Becerril Bulos
Son Omar Juárez Espino
Equipment Dalia Reyes
Production Astrid Rondero, Fernanda Valadez, Jack Zagha, Yossy Zagha
Durée 97 Min.
Langue Spanisch/d/f
Acteurs
Mercedes Hernández Magdalena
David Illescas Miguel
Juan Jesús Varela Jesús
Ana Laura Rodríguez Olivia
Laura Elena Ibarra Chuya
Xicotentalt Ulluoa Pedro
Distinctions

Sundance Filmfestival 2020: Audience Award
World Cinema Dramatic Special Jury Award for Best Screenplay

San Sebastián International Film Festival: Horizontes Award

Molodist International Film Festival: Grand Prix

Filmfestival Zürich: Hauptpreis bester Spielfilm

«Dieser furchtlose, magische, eindringliche und realitätsnahe Film startet als Reise und führt uns in eine filmische Welt, in der die Monster real sind.» Jury Filmfestival Zürich

«Ein selbstbewusstes, gelungenes und unverwechselbares Regiedebüt.»
Variety

«In jeder Hinsicht beeindruckend vollendetes Kino.»
Screen International


«We should be seeing a lot more from Valadez for years to come, and contemporary Mexican cinema will be all the better for it.»
The Hollywood Reporter

«This fearless, magical, intrusive and all-too-real movie begins as a straight forward journey, then leads the viewer into a cinematic world where monsters are real. The film focuses on a humanitarian crisis left behind empty villages and armies of people, and is a comprehensive portrait of tragedy. He's a stunning approach to a fable about war, and he's connected to many places around the world at war internally. This outstanding first feature film by a group of exceptional artists refuses to put up any stereotypes about what a women-made film can be.» Jury Filmfestival Zürich

Dossier_Medien (2124 kB)

Dossier_presse (2114 kB)

Flyer_français (442 kB)

Pressbook (391 kB)

© COPYRIGHT

Les textes ainsi que tout le matériel visuel et sonore fourni sur le site de la fondation trigon-film sont destinés à la rédaction d'articles promotionnels sur les films respectifs. Le matériel est mis gracieusement à disposition à des fins de rédaction d'articles promotionnels sur les différents films. Tout autre usage est défendu en vertu des dispositions sur le copyright et n'est pas possible sans accord écrit par trigon-film. Le partage - contre rémunération ou non - du matériel avec des tierces personnes est interdit. Le copyright © trigon-film.org est obligatoire. En utilisant notre matériel, vous acceptez les conditions relatives au copyright.