Réalisateur

Nuri Bilge Ceylan

8 Films dans la collection

Auteur de huit films en vingt ans, Nuri Bilge Ceylan compte aujourd’hui parmi les cinéastes le plus respectés de la planète. Né en 1959 à Istanbul, fils d’un ingénieur agronome, il passe ses premières années à la campagne, dans la province de Çanakkale (où il tournera Le Poirier sauvage), avant de retourner à Istanbul avec ses parents et sa soeur aînée. Dès l’adolescence, il se découvre une passion pour la photographie et le cinéma, qu’il développe tout en suivant sans trop de conviction des études d’ingénieur chimiste puis d’électricien. Diplômé en 1985, il se cherche encore durant quelques années de voyages entre Londres et Katmandou avant de trouver sa voie durant son service militaire: ce sera cinéaste ou rien.

Un premier court métrage sélectionné au Festival de Cannes (Kosa, 1995) lui permet de réaliser son premier long (Kasaba – Petite ville, 1998), présenté au Forum du Festival de Berlin suivi de Nuages de mai (1999), hissé quant à lui en compétition. Réalisés avec de très petits budgets, avec Ceylan à tous les postes (scénario, production, photo, montage), ces premiers films centrés sur le thème de la famille et la place de l’artiste sont comparés au nouveau cinéma iranien et lui valent une reconnaissance internationale. Dès lors, chacun de ses films suivants sera présenté en compétition à Cannes: Uzak (Lointain, 2002, Grand Prix du Jury) suit la crise existentielle d’un photographe à Istanbul et Les Climats la désintégration d’un couple, interprété par Ceylan lui-même et sa femme Ebru Yarici.

Avec des budgets désormais plus confortables suivent le plus politique Les Trois singes (Prix de la mise en scène), le «policier» Il était une fois en Anatolie (nouveau Grand Prix du Jury) et l’introspectif Winter Sleep, qui lui vaut finalement une Palme d’or amplement méritée. Parallèlement, il s’est aussi remis sérieusement à la photographie, avec plusieurs expositions à la clé (Turquie cinémascope, 2007, Le Monde de mon père, 2014). Ses cinéastes de chevet sont Michelangelo Antonioni, Ingmar Bergman, Andreï Tarkovski, Robert Bresson et Yasujiro Ozu.

Filmographie

2018 LE POIRIER SAUVAGE
2014 WINTER SLEEP
2011 ONCE UPON A TIME IN ANATOLIA (Bir Zamanlar Anadolu'da)
2008 THREE MONKEYS (Üç Maymun)
2006 LES CLIMATS (Iklimler)
2002 UZAK
1999 NUAGES DE MAI (Mayis sikintisi)
1998 KASABA
1995 KOZA (court-métrage)

The Wild Pear Tree (Flyer)

The Wild Pear Tree (2018)

A la fin de ses études, Sinan rentre chez lui, en province, bien décidé à publier son premier roman. Cependant, en financer la publication se révèle plus difficile que prévu. Après Winter Sleep, c’est un nouveau chef-d’oeuvre que nous offre le cinéaste turc Nuri Bilge Ceylan avec ce Poirier sauvage (The Wild Pear Tree), poème magnifique et élégiaque, un récit sublime qui se développe directement sous nos yeux. Suite

Winter Sleep (Flyer)

Winter Sleep (2014)

Autrefois acteur de théâtre, Aydin est retourné dans son village natal dans le but d’écrire une histoire du théâtre turc. Là, il vit en compagnie de sa jeune femme et de sa soeur dans le petit hôtel Othello, qu’ils gèrent. Suite

Regarder en ligne
Once Upon A Time in Anatolia (Flyer)

Once Upon A Time in Anatolia (2011)

Dans le noir, au loin, de petites lueurs apparaissent. Quelques secondes et on s’aperçoit qu’il s’agit d’une colonne de trois voitures. Policiers, gendarmes et procureur sont à la recherche du corps d’une victime d’un meurtre. Plusieurs haltes, plusieurs explorations seront nécessaires pour enfin trouver le cadavre dans un petit matin blême. Suite

Regarder en ligne
Three Monkeys (Flyer)

Three Monkeys (2008)

A family dislocated when small failings blow up into extravagant lies battles against the odds to stay together by covering up the truth... In order to avoid hardship and responsibilities that would otherwise be impossible to endure, the family chooses to ignore the truth, not to see, hear or talk about it. But does playing “Three Monkeys” invalidate the truth of its existence? Suite

Climates (Flyer)

Climates (2006)

Man was made to be happy for simple reasons and unhappy for even simpler ones – just as he is born for simple reasons and dies for even simpler ones... Isa and Bahar are two lonely figures dragged through the ever-changing climate of their inner selves in pursuit of a happiness that no longer belongs to them. Suite

Uzak (Flyer)

Uzak (2002)

A photographer who is haunted by the feeling that the gap between his life and his ideals is growing finds himself obliged to put up in his apartment a young relative who has left behind his village looking for a job aboard a ship in Istanbul to go abroad. Suite

Clouds of May - Mayis Sikintisi (Flyer)

Clouds of May - Mayis Sikintisi (1999)

This May in the town seems to be warmer and gloomier than the previous years. Still, everyone seems to be happy despite their small worries and lives closed for any surprises. However, this happiness is a little disturbed by the arrival of Muzaffer who has made up his mind to shoot a film in this town where he had passed his childhood. "Clouds of May" tells the story of Muzaffer, who returns to his native town to make a movie. His father, Emin, is bent on saving the small forest he cultivates on his property from confiscation by the authorities. Suite

Kasaba (Flyer)

Kasaba (1997)

Told from the perspective of two children, and in four parts which run parallel to seasons, KASABA describes relationships between members of a Turkish family in a small town. The first part is in a primary school where the family's 11 year old doughter is a pupil. It shows the social environment to which she has to adopt, and its difficulties. She faces with her feeling of shame and some merciless clues of life... The second part is in spring. We see the girl with her brother, who is four years younger, and their journey to the corn field where their family are waiting for them. Suite