Antonio das mortes - O DragĂŁo da Maldade contra o Santo Guer

Image de

Antonio das Mortes est un célèbre tueur de cangaceiros. Il est chargé par un colonel propriétaire terrien de tuer un de ces rebelles, vivant sur ses terres au milieu des beatos, communauté mystique de paysans. Antonio le tue, puis prend la défense des beatos contre des tueurs à gages, les Jacungos, engagés par le colonel.

Festivals & prix

Best Director, Cannes Filmfestival

artwork

Fiche technique

Titre originalAntonio das mortes - O DragĂŁo da Maldade contra o Santo Guer
TitreAntonio das mortes - O DragĂŁo da Maldade contra o Santo Guer
RĂ©alisationGlauber Rocha
PaysBrésil
Année1969
ScénarioGlauber Rocha
MontageEduardo Escorel
MusiqueMarlos Nobre
ImageAffonso Beato
SonWalter Goulart
CostumesHĂ©lio Eichbauer, Paulo Lima, Glauber Rocha, Paulo Gil Soares
DĂ©corsHĂ©lio Eichbauer, Paulo Lima, Paulo Gil Soares
ProductionGlauber Rocha, Claude-Antoine
FormatsDVD
Durée100 min.
LanguePortugiesisch/d/f
InterprètesMaurício do Valle, Odete Lara, Othon Bastos, Hugo Carvana, Joffre Soares, Emmanuel Cavalcanti, Lorival Pariz, Vinícius Salvatori, Santi Scaldaferri

Fiche technique

Titre originalAntonio das mortes - O DragĂŁo da Maldade contra o Santo Guer
TitreAntonio das mortes - O DragĂŁo da Maldade contra o Santo Guer
RĂ©alisationGlauber Rocha
PaysBrésil
Année1969
ScénarioGlauber Rocha
MontageEduardo Escorel
MusiqueMarlos Nobre
ImageAffonso Beato
SonWalter Goulart
CostumesHĂ©lio Eichbauer, Paulo Lima, Glauber Rocha, Paulo Gil Soares
DĂ©corsHĂ©lio Eichbauer, Paulo Lima, Paulo Gil Soares
ProductionGlauber Rocha, Claude-Antoine
FormatsDVD
Durée100 min.
LanguePortugiesisch/d/f
InterprètesMaurício do Valle, Odete Lara, Othon Bastos, Hugo Carvana, Joffre Soares, Emmanuel Cavalcanti, Lorival Pariz, Vinícius Salvatori, Santi Scaldaferri

Documents

artwork artwork artwork artwork artwork artwork artwork artwork artwork

Voulez-vous montrer ce film?

Merci de remplir ce formulaire.

Date(s) de projection Projection(s)
Organisation

Revue de presse

«Cinéma d'action autant que de stylisation - ainsi l'exigent toute épopée, toute légende - ce film émeut et captive par sa beauté, par sa force. Et si la couleur est si importante, c'est qu'elle a un rôle actif, indépendamment de sa fonction esthétique. On pourrait dire que le blanc de la pureté (la " sainte ") contraste avec le noir de la tragédie et avec le rouge de la violence, cette violence qui pourrait choquer certains mais qui, traditionnellement, existe dans ce pays. De plus, ce qui frappe, c'est qu'ici le sang nous donne le sentiment du vrai et que la rébellion, dans son anarchie, sa sauvagerie, exprime un désir de changement social, politique, historique. Car Antonio das Mortes est, pour tout un peuple, un chant d'espérance et de liberté.» Yvonne Baby