Le miracle du Saint Inconnu

VOD

L’économie de moyens utilisés pour réaliser un film cache souvent des richesses insoupçonnées. Ce pourrait être là le miracle du Saint inconnu. A l’instar du Finlandais Aki Kaurimäski, Alaa Eddine Aljem ne s’embarrasse pas en portraiturant ses personnages en profondeur. Ils sont là, tout simplement, mais bien là, et leur présence emplit l’écran, donne du corps à un récit qui n’arrête pas de nous surprendre.

Voici donc le malfrat Amine de retour au pied de la colline pour voir sa cache cachée par un monument. Le coin désertique est maintenant occupé par un village qui attend les touristes et les pèlerins. Habité par des personnages qu’on croirait sortis d’un cartoon signé Tex Avery – coiffeur faisant office de dentiste, un couple médecin-infirmier des plus improbables, sans oublier le gardien du mausolée et son chien aux dents d’or. Burlesques souvent, ces personnages sont empreints d’une profonde humanité. Même Amine laisse entrevoir des sentiments. On ne s’étonne pas, alors, de l’apparition,de deux personnages tragiques – Brahim et son fils. Le père persiste à cultiver une terre aride sous un soleil de plomb, persuadé que la pluie reviendra, mais le seul tonnerre qu’on entende vient de la dynamite utilisée pour ouvrir une route. Le fils aimerait bien qu’il abandonne cette terre ingrate.

Alaa Eddine Aljem manie la dérision, dynamitant, au sens propre comme au figuré, les croyances d’une époque tourmentée. Métaphore pertinente de notre temps, que ce mausolée en fait construit sur de l’argent, lui-même le produit d’un vol. Si l'on rit beaucoup, on est aussi touché par le destin de ces petites gens. Ici, comme chez Kaurimäski,  l’absurde et le burlesque sont au service de l’émotion et de la réflexion. Un vrai «think good movie».

Festivals & prix

Cannes 2019, Semaine de la critique

Festival International du Film Grolandais de Toulouse (FIFIGROT): Amphore des étudiants de l’ENSAV

Cork International Film Festival 2019

Marrakech International Film Festival 2019

Minsk International Film Festival 2019

Philadelphia Film Festival 2019

São Paulo International Film Festival 2019

Valladolid International Film Festival 2019
Youth Jury Award     Best Film

artwork

Fiche technique

Titre originalLe miracle du Saint Inconnu
TitreLe miracle du Saint Inconnu
RĂ©alisationAlaa Eddine Aljem
PaysMaroc
Année2019
ScénarioAlaa Eddine Aljem
MontageLilian Corbeille
MusiqueAmine Bouhafa
ImageAmine Berrada
SonYassine Bellouquid, Paul Jousselin, Matthieu Deniau
Costumes
DĂ©corsKaoutar Haddioui
ProductionFrancesca Duca, Alexa Rivero
FormatsDVD, Blu-ray, DCP
Durée100 min.
LangueDarija/d/f
InterprètesHassan Ben Bdida, Anas El Baz, Mohamed Naimane, Bouchaib Essamak, Salah Bensalah, Younes Bouab, Abdelghani Kitab, Ahmed Yarziz

Fiche technique

Titre originalLe miracle du Saint Inconnu
TitreLe miracle du Saint Inconnu
RĂ©alisationAlaa Eddine Aljem
PaysMaroc
Année2019
ScénarioAlaa Eddine Aljem
MontageLilian Corbeille
MusiqueAmine Bouhafa
ImageAmine Berrada
SonYassine Bellouquid, Paul Jousselin, Matthieu Deniau
Costumes
DĂ©corsKaoutar Haddioui
ProductionFrancesca Duca, Alexa Rivero
FormatsDVD, Blu-ray, DCP
Durée100 min.
LangueDarija/d/f
InterprètesHassan Ben Bdida, Anas El Baz, Mohamed Naimane, Bouchaib Essamak, Salah Bensalah, Younes Bouab, Abdelghani Kitab, Ahmed Yarziz

Voulez-vous montrer ce film?

Merci de remplir ce formulaire.

Date(s) de projection Projection(s)
Organisation

Revue de presse

«Wunderbar zeitlos inszeniert Aljem das alles, mit sparsamen Dialogen, reichlich Bildwitz und einer subtilen Kombination aus keatoneskem Deadpan-Humor und einem Hauch von Jacques Tati. Nebenbei verdichtet sich Le Miracle du Saint Inconnu zum hintersinnigen Porträt einer Gesellschaft im Umbruch.» Barbara Schweizerhof, WoZ

«Alaa Eddine Aljem hat mit Le Miracle du Saint Inconnu eine lakonisch-spitzbübische Komödie realisiert, die das Wallfahrtsgeschäft als schnöde Geldmacherei und Zukunftshoffnung zugleich inszeniert.» Natalie Fritz, Medientipp

«Le Miracle du Saint inconnu konzentriert sich auf die skurrilen Bewohner eines Dorfes unweit des Mausoleums sowie deren Beziehungen untereinander. Mit feinem, leisem Witz legt Aljem deren Emotionen und teils verschrobene Verhaltensweisen offen.» Björn Schneider, cineman.ch

«Aus dem maghrebinischen Absurdistan: Der Marokkaner Alaa Eddine Aljem unterhält uns in seinem Erstlingsfilm «Le Miracle du Saint Inconnu» schmunzelnd und augenzwinkernd mit absurden Erzählungen aus dem Maghreb.» Hanspeter Stalder, der-andere-film.ch

«Ein köstlicher Film, der es blendend versteht, seine Story mit archetypischen Figuren zu erzählen, die beinahe slap-stickartige Momente erzeugen.» Jenny Billeter

«Eine lustige Fabel über Spiritualität und Geldgier, unterhaltsam und absurd.» Variety

«Was für eine Kombine von trockener Komödie und leichtem Drama.» The Hollywood Reporter

«Un joli premier essai qui, tout en maniant un humour doucement absurde, glisse des observations plus grinçantes dans sa farce.» 24 Heures, Boris Senff

«Si cette fable désopilante sonne aussi bien, c’est d’abord grâce à un récit ciselé, orchestrant la répétition de scènes aux infimes variations, et au comique qui va crescendo.» Le Monde

«Un premier film réjouissant.» Les Inrockuptibles

«Le burlesque et la critique sociale se marient joliment dans ce premier long métrage sobre et prometteur.» 20 Minutes

«Beau conte ubuesque.» Libération

«Une comédie made in Maghreb aux allures de révélation.» Avant-Première

«Une nouvelle voix du cinéma arabe.» Middle East Eye

«Une belle parabole, humaniste et burlesque.» Le Courrier

«Image graphique, personnages archétypaux, humour décalé à la Kaurismäki, Le miracle du Saint Inconnu est une belle découverte.» Le Monde

«Un pur plaisir visuel et sonore, à la fois drôle et tragique, plein de clins d’œil aux temps présents. Un miracle à ne pas rater.» africultures

«Les miracles marocains sont plus marrants que les miracles chrétiens auxquels maints chefs-d’œuvre européens nous ont habitués, et s’ils sont complètement bidons, cela n’empêche pourtant pas d’y croire, le burlesque étant depuis un certain temps notre seule religion à tous.» Libération

«Le miracle du saint inconnu tient de la fable en effleurant très naturellement l’absurde que la vie offre parfois, le film se passe presque de mots comme si le scénario et le jeu des personnages les contenaient tous.» Mediapart