Nuestras madres

Film

Nuestras madres

César DíazGuatemala – 2019
TRAILER

Ernesto est anthropologue auprès d’une fondation privée médico-légale: il donne un nom à des squelettes déterrés, pour les remettre à des familles en deuil. Il est des films qui arrivent à point. Nuestras Madres est de ceux-là, qui nous remet en mémoire le drame immense qu’a vécu le Guatemala lors d’une guerre civile meurtrière surtout pour les populations indigènes et qui a duré 30 ans. Le Soir écrivait: «Un bouleversant travail de mémoire.»

Ernesto assemble les squelettes déterrés dans des charniers au fur et à mesure de leur découvertes. Il est, un jour, abordé par une vieille dame venue lui demander d’enquêter dans son village et de fouiller un terrain où elle est persuadée que gisent les restes de son mari disparu à la suite d’un raid des militaires. Sur la photo qu’elle lui montre, Ernesto croit reconnaître les traits de son père, lui aussi disparu et dont sa mère ne parle jamais. Malgré sa hiérarchie et sa mère qui voudrait bien oublier, Ernesto se lance dans une recherche …

Nuestras Madres est un film modeste, mais ce n’est pas un «petit» film, au contraire. C’est de son absence de prétention, voulue par César Díaz, que le film tire toute sa force et en même temps, sa beauté. Le réalisateur et son œuvre s’effacent devant ces femmes, ces mères et ces filles qui réclament justice et ont toutes les peines du monde à se faire entendre. Ce sont leurs quêtes des disparus qui offrent le fil dramatique du récit auxquelles s’adjoint une volonté plus personnelle d’Ernesto de savoir enfin ce qu’il est advenu de son propre père. Les images s’enchaînent créant petit à petit l’émotion qui sied à ce genre d’intrigue. Celle-ci se déroule avec pour arrière-plan la tenue d’un procès où des femmes vont être appelées à témoigner des sévices qu’elles ont subis.

En filigrane, sont alors suggérés les résistances qui s’opposent à ce que justice soit rendue: la recherche des cadavres est le fait d’initiatives privées, car les autorités voudraient bien «passer à autre chose». Le soin avec lequel sont filmées les scènes de reconstitution des squelettes nous rappelle le documentaire de Patricio Guzmán, El botón de nacár, car on retrouve ici le même travail de mémoire. Cette modestie de Nuestras Madres rend justice à la mémoire de tout un peuple.

Martial Knaebel

Articles sur le film: Six fois dans la course à l'Oscar

Atlantique, Monos, Tel Aviv on Fire, Nuestras madres, Aga et The Invisible Life of Euridice Gusmao

Suite

Cinq films dans la course à l'Oscar

MONOS, AGA, TEL AVIV ON FIRE, NUESTRAS MADRES et THE INVISIBLE LIFE OF EURIDICE GUSMAO

Suite

Titre original Nuestras madres
Titre allemand Unsere Mütter
Titre français Nos mères
Autres titres Le nostre madre
Réalisation César Díaz
Pays Guatemala
Formats Blu-ray, DCP
Scénario César Díaz
Montage Damien Maestraggi
Musique Rémi Boubal
Image Virginie Surdej
Son Vincent Nouaille, Gilles Bernardeau, Emmanuel De Boissieu
Equipment Pilar Peredo
Production Need Productions
Durée 77 Min.
Langue Spanisch/d/f
Acteurs
Armando Espitia Ernesto
Emma Dib Cristina
Aurelia Caal Nicolasa
Julio Serrano Echeverría Juan
Victor Moreira Freddy
Distinctions

Caméra d'Or Cannes 2019, bester Erstling

et Prix SACD Semaine de la critique

Chicago Film Festival: Silver Hugo du Meilleur nouveau réalisateur

«Ein Meisterwerk, das Hoffnung macht.» NZZ am Sonntag, Silvia Posavec

«Díaz setzt auf die Kraft der Bilder, die Kamera fängt das Spiel des starken Ensembles sorgfältig und wohlüberlegt ein – bei tragischen Szenen aus der Distanz, sodass einen nie das unangenehme Gefühl beschleicht, bei etwas zuzuschauen, bei dem man nicht dabei sein sollte.» WOZ, Silvia Süess

«César Díaz erzählt in starken Bildern von einem jungen Forensiker, der Tote zu identifizieren versucht – und dabei nicht locker lässt.» Züritipp, Gregor Schenker

«Mit Nuestras madres ist César Díaz ein emotional starker und berührender Film geglückt. In der gekonnten Durchwirkung beider Geschichten ist dieser ebenso ein packendes Statement wider das Vergessen wie ein vehementer Aufruf für die Stärkung der kollektiven und persönlichen Erinnerung.» cineman.ch, Irene Genhart

«Bewegendes Mutter-Sohn-Drama, behutsam inszeniert.» Annabelle, Mathias Heybrock


«Présenté l’an dernier à la Semaine de la critique du Festival de Cannes, son film participe au devoir de mémoire que tout un pays a trop longtemps attendu.» Le temps, Stéphane Gobbo


«Cada uno de los temas de la película está tratado con gran respeto y dignidad. Y el desarrollo de la historia, con gran inteligencia. Con mucha sutileza, el guión de Díaz va dando información aquí y allá, permitiéndonos recrear algunos episodios en nuestra mente. Como ocurre con el propio trabajo del forense, lentamente la verdad consigue aparecer.» Mundo Hispanico

«Regisseur César Díaz legt grossen Wert auf eine emotional nicht zu erschlagende Erzählweise. Eine nur ungefähre Ahnung, welche Monstrosität die Vergangenheit für ein Leben im Heute bedeutet, wird damit in Ansätzen möglich. Die traurige Nachdenklichkeit danach lässt einen demütig werden.» P.S. Zeitung, Thierry Frochaux


«Nuestras Madres est le premier film guatémaltèque à être présenté au Festival de Cannes. Une première qui a valu à son réalisateur César Diaz de remporter la très convoitée Caméra d’or. Une distinction qui couronne un travail de mémoire méticuleux.» La Liberté, Olivier Wyser


«César Díaz zeigt so ein vom Schrecken fast gelähmtes Land, das aber für Gerechtigkeit und (inneren) Frieden kämpft. Das ist bewegend.» outnow.ch, Christoph Schelb

«Dramaturgische Spannung ergibt sich aus der intimen Mutter-Sohn-Geschichte, die zeigt, wie schwer die Vergangenheit noch heute auf der Bevölkerung lastet.» Luzerner Zeitung, Regina Grüter

«Nuestras Madres ist ein einfühlsames Drama über die Aufarbeitung von Kriegsgräueln. Das mehrfach prämierte Filmdrama überzeugt vor allem durch seine Ruhe von der ersten bis zur letzten Minute: César Díaz’ Bild-Ton-Sprache entfaltet ihre volle Wirkung ohne jegliche Überzeichnung oder Überdramatisierung.» Schweiz am Wochenende, Andreas Faessler

«Regisseur César Díaz lenkt den Fokus auf die Frauen, die sich bei der Suche nach den verschwundenen Männern Gehör verschaffen wollen.» 20 Minuten, Alisa Fäh

«Ein Film voller Leid, voller Zärtlichkeit und Liebe. Er berührt tief, weil er in Stille vermittelt, wie nahe die menschlichen Abgründe neben der menschlichen Grösse klaffen. Ein Film mit einer emotionalen Kraft, die – auch Tage danach – zurückbleibt.» Doppelpunkt, Anton Ladner

«Ein erschütterndes Drama – ruhig, fast still, mit langen Einstellungen und Gesichtern, die für tragische Schicksale stehen.» Textatur, Rolf Breiner

«Ein Film von eindringlicher Intensität.» Zuger Zeitung

«Ohne ein einziges brutales Bild zu zeigen, schafft es der Film, grosse Betroffenheit auszulösen.» Bieler Tagblatt


«Nuestras madres montre que le processus de résilience individuel. Ce film sobre, modeste et sans prétention est d’une force, d’une puissance et d’une beauté extraordinaires. Bouleversant!» S2P MAG, Alexia Cerutti


«A modestly scaled picture with massive implications.» New York Times

«Un bouleversant travail de mémoire.» Le Soir

Dossier_Medien (231 kB)

Dossier_presse (641 kB)

Flyer (983 kB)

Werberatschlag (252 kB)

© COPYRIGHT

Les textes ainsi que tout le matériel visuel et sonore fourni sur le site de la fondation trigon-film sont destinés à la rédaction d'articles promotionnels sur les films respectifs. Le matériel est mis gracieusement à disposition à des fins de rédaction d'articles promotionnels sur les différents films. Tout autre usage est défendu en vertu des dispositions sur le copyright et n'est pas possible sans accord écrit par trigon-film. Le partage - contre rémunération ou non - du matériel avec des tierces personnes est interdit. Le copyright © trigon-film.org est obligatoire. En utilisant notre matériel, vous acceptez les conditions relatives au copyright.