Regisseur/in

Aleksei Fedorchenko

1 Film im Verleih

Aleksei Fedorchenko
Né le 29 septembre 1966 à Sol-Iletsk, au sud de la Russie, il entre en 1990 aux Studios de Cinéma de Sverdlovsk après avoir suivi des études d’ingénieur et travaillé pour des programmes de défense spatiale. Pendant dix ans, il développe la production de plus de quatre-vingt films. En 2000, il s’installe à Moscou, étudie l’art dramatique à l’Institut National du Cinéma Russe et se lance dans la réalisation de documentaires. Avec David, réalisé en 2002, il dessine le portrait d’un juif, rescapé des camps de concentration nazis et du Goulag, puis s’attache dans Children of the White Grave aux ethnies déportées au Kazakhstan à l’époque Stalinienne.

En 2005, son «documenteur» First on the Moon crée l’événement: il y dévoile avec un sérieux imperturbable l’existence d’un programme spatial top-secret qui aurait fait d’un astronaute soviétique le premier homme à avoir marché sur la lune, en 1938. Son film brouille les cartes au point que de nombreux journaux l’envisagent un temps comme un véritable travail d’investigation historique. Le film est applaudi dans de nombreux festivals, dont la Mostra de Venise, où il reçoit en 2005 le Prix du Documentaire de la section Orizzonti. Après The Railway, échappée fantasque dans la steppe et l’univers forain, Fedorchenko prolonge son oeuvre entre imaginaire et fiction avec Silent Souls.

Filmographie

Filmography
2010 - “Ovsyanki” (Silent Souls) - feature film
2008 - “Bannui den” - documentary
“Zheleznaya Doroga” (The Railway) - feature film
2006 - “Shosho” - fiction video
2005 - “Pervye na Lune” (First on the Moon) - feature film
2002 - “David” - documentary

Silent Souls - Ovsyanki (Flyer)

Silent Souls - Ovsyanki (2010)

Als seine geliebte Frau Tanja stirbt, bittet Miron seinen besten Freund Aist, ihm zu helfen, sie nach der Tradition der Merja-Kultur von der Welt zu verabschieden. Die Merja sind eine alte ugurisch-finnische Gemeinschaft, deren Traditionen am Verschwinden sind. Und so fahren die beiden Männer los auf eine Reise, die sie Tausende von Kilometer durch unberührte Landschaften führt. Begleitet werden sie von zwei kleinen Vögeln in einem Käfig, und Miron teilt Aist seine intimsten Erinnerungen mit, die er aus dem Eheleben hat. Weiter