Gizli y√ľz

Image de

Un photographe, travaillant dans les tavernes et les boîtes de nuit d'Istanbul, porte tous les matins les photos qu'il fait à une mystérieuse femme qui recherche un visage. Les années passent. Un jour, elle finit par trouver celui qu'elle cherchait: il s'agit d'un horloger de faubourg, un être funambulesque, plein de rêves et de songes. Peu de temps après, la femme disparaît ainsi que l'horloger. En proie à une passion irrépressible, le photographe entreprend un voyage sans fin, vers des villages oubliés, des contrées abandonnées, au bout du monde.

Comme dans le livre mystique, écrit au Moyen-âge par le grand poète soufi Farid-ud-Din'Attar, «Le Langage des oiseaux» - point de départ de ce chef-d'oeuvre cinématographique - l'amour, la nostalgie et la douleur de la séparation constituent le moteur et la force déterminante de tous les aspects de la vie. Pris dans un fantastique labyrinthe entre le jour et la nuit, le rêve et la réalité, le photographe apprend que son amour désespéré va au-delà de cette femme insaisissable. En fait, il illumine le chemin vers le Moi et la libération intérieure. Le lien qu'établit Kavur entre l'art du récit orientai et le fantastique moderne se manifeste en un poème méditatif soufi qui nous transporte dans un monde lointain.

Festivals & prix

Venedig 1991
Preis der Internationalen Kritik

Montreal
Grosser Preis der Festivals 

Antalya
Bester Film
Bestes Drehbuch
Beste Schauspielerin
Bester Schauspieler
Beste Musik
Beste Montage

Fribourg
Bester Film
Publikumspreis

Ankara
Beste Regie

artwork

Fiche technique

Titre original
Gizli y√ľz
Titre
Gizli y√ľz
Réalisation
√Ėmer Kavur
Pays
Turquie
Année
1991
Scénario
Orhan Pamuk
Montage
Mevlut Koçak
Musique
Cahit Berkay
Image
Erdal Kahraman
Décors
Sadik Deveci
Production
Alfa Film Ltd., Istanbul
Formats
35mm
Durée
114 min.
Langue
T√ľrkisch/d/f
Interprètes
Zuhal Olcay, Fikret Kuskan, Rutkay Aziz, Savas Yurttas, Sevda Ferdag, Arslan Kacar, Salih Kalyon, S√ľer Izat, Tunkay Ak√ßa

Documents

artwork artwork artwork artwork

Voulez-vous montrer ce film?

Merci de remplir ce formulaire.

Date(s) de projection Projection(s)
Organisation

Revue de presse

«Ein bewegendes Werk von absoluter Faszination und hoher Kunst.» La Corse

«Ömer Kavur hat die Fährte des sufischen Symbolismus gewählt, um, fern jeder Religiosität, dafür mit einer Bildkraft von grösster Schönheit, das Verlangen eines jungen Fotografen nach einer Art innerer Befreiung zu inszenieren, die verzweifelte Suche nach einer geheimnisvollen Frau, die ihrerseits diese Freiheit bereits erreicht hat.» Le Monde

«A partir d'un motif très réaliste, Kavur découvre une fable envoûtante, jusqu'à l'hypnose et nous conduit dans des mondes loin de la culture occidentale.» Il Tempo

«Pendant la projection, tout le monde semblait se demander où ce «Visage secret» allait nous mener, tellement son récit abracadabrant déjoue les commentaires rationnels. Omer Kavurfilme sans emphase les signes du temps qui passe et la tristesse inaltérable de personnages qui (pas plus que les spectateurs) ne savent ce qui leur arrive, mais se laissent emporter sans demander leur reste parce rêve éveillé.» Libération

«Il faut être seul, il faut avoir cette psychologie de la solitude pour trouver certaines réponses. Ce n'est donc pas une solitude en soi. Cela n'est pas quelque chose de nostalgique et de sentimental, c'est un besoin d'être seul pour réfléchir, de se couper du monde extérieur pour trouver la réalité, sa propre réalités.» Ömer Kavur