Landrián – Shorts

Image de

Nicolás Guillén Landrián (1938–2003), artiste et rebelle

De 1962 à 1972, Landrián a réalisé de nombreux documentaires pour l’ICAIC, l’institut cinématographique national cubain, notamment des travaux de commande pour la propagande révolutionnaire. Il était un esprit libre. Le «système» le tourmentait, le réprimait le punissait. Son œuvre a été censurée. Cinquante ans plus tard, une partie de celle–ci a pu être retrouvée et sauvée. L’initiateur de ce projet est le cinéaste Ernesto Daranas qui, en plus de la restauration de cette passionnant œuvre cinématographique, a lui–même consacré un long–métrage documentaire à son compatriote, intitulé Landrián. La rénovation des films documentaires de Nicolás Guillén Landrián met en lumière son héritage perdu et les sombres vérités sur la censure de son travail par la révolution cubaine.

trigon–film présente les 7 courts–métrages suivants:

1. En un barrio viejo | In einem alten Viertel | Dans un vieux quartier -1963 – 9'
2. Los del baile | Die Tanzfreudigen | Ceux qui aiment danser - 1965 - 6’27
3. Reportaje Plenaria Campesina | Reportage Bauernversammlung | Reportage à l’assemblée paysanne - 1966 - 9,53’
4. Ociel del Toa | Ociel vom Toa | Ociel du Toa - 1965 - 16'28
5. Un festival | Ein Festival | Un festival - 1963 - 10,12'
6. Coffea Arábiga | Kaffee Arabica | Café Arabica - 1968 - 17'37
7. Taller Claudio A. Camejo de Línea y 18. | Werkstatt Ecke Línea und 18 | Atelier à l'angle de Línea et 18 – 1971 – 14’55

Fiche technique

Titre original
Landrián – Shorts
Titre
Landrián – Shorts
RĂ©alisation
Nicolás Guillén Landrián
Pays
Cuba
Année
1963
Formats
DCP
Durée
85 min.
Langue
OV/d+f+e

Documents

artwork artwork artwork artwork artwork artwork artwork artwork artwork artwork artwork

Voulez-vous montrer ce film?

Merci de remplir ce formulaire.

Date(s) de projection Projection(s)
Organisation