Stalker

Image de

Dans un pays indéterminé où règne la désolation, la Zone est une région mystérieuse et dangereuse, où seuls les Stalkers, des passeurs, osent s’aventurer. L’un d’eux tente d’emmener un écrivain et un scientifique à l’intérieur de cette Zone, jusqu’à une chambre où leurs désirs les plus chers pourront être exaucés... Après Solaris, Andreï Tarkovski revient à la science-fiction pour illustrer un monde qui n'a plus foi en rien. Il signe un chef-d'œuvre intemporel au potentiel inépuisable. On ne ressort jamais vraiment de Stalker.

artwork

Fiche technique

Titre originalStalker
TitreStalker
RĂ©alisationAndrei Tarkowski
PaysRussie
Année1979
ScénarioArkadij Strugatzki, Boris Strugatzki nach «Picknick am Wegesrand»
MontageLjudmila Feiginowa
MusiqueEduard Nikolajewitsch Artemjew, Maurice Ravel, Richard Wagner, Ludwig van B
ImageAlexander Knjashinski
Son
Costumes
DĂ©cors
Production
FormatsDVD, Blu-ray, DCP
Durée155 min.
LangueRussisch/d
InterprètesAlexander Kajdanowskji, Nikolaj Grinko, Anatoli Solonizyn, Alissa Frejndlich, Natalja Abramowa

Fiche technique

Titre originalStalker
TitreStalker
RĂ©alisationAndrei Tarkowski
PaysRussie
Année1979
ScénarioArkadij Strugatzki, Boris Strugatzki nach «Picknick am Wegesrand»
MontageLjudmila Feiginowa
MusiqueEduard Nikolajewitsch Artemjew, Maurice Ravel, Richard Wagner, Ludwig van B
ImageAlexander Knjashinski
Son
Costumes
DĂ©cors
Production
FormatsDVD, Blu-ray, DCP
Durée155 min.
LangueRussisch/d
InterprètesAlexander Kajdanowskji, Nikolaj Grinko, Anatoli Solonizyn, Alissa Frejndlich, Natalja Abramowa

Documents

artwork artwork artwork artwork artwork artwork

Voulez-vous montrer ce film?

Merci de remplir ce formulaire.

Date(s) de projection Projection(s)
Organisation

Revue de presse

«Die ungeheuer schockartige Bewegungskraft der Stalker-Bilder, zu der die Kritik bisher bezeichnenderweise nicht nur Dichter von Dante bis Kafka und Beckett, sondern eben auch bildende Künstler von Piranesi bis Beuys und Bob Wilson assoziierte, wird mit Sicherheit auch den, der Tarkowskis metaphysischen Trip nicht akzeptiert, immer wieder hypnotisch in Bann ziehen.»

Peter Hamm, Spiegel