Those Wonderful Movie Cranks

Image de

Au d√©but du XXe si√®cle, un projectionniste fait le tour des villages de Boh√™me et r√™ve d'ouvrir un cin√©ma √† Prague. Il s'allie √† un jeune cameraman (jou√© par JiŇô√≠ Menzel), qui lui aussi a un r√™ve: faire des films r√©alistes qui traitent de ce que vivent les gens. Ces merveilleux hommes √† la manivelle de Menzel est l'un des plus beaux hommages aux pionniers de l'√®re du muet, et le film est aussi une r√©flexion m√©lancolique sur les concessions n√©cessaires. ¬ęLe film est une perspicace chronologie de l'√©chec. (...) Menzel la raconte avec des √©pisodes tant√īt joyeux, tant√īt m√©lancoliques, dans lesquels il laisse avec virtuosit√© s'encha√ģner les diff√©rents niveaux filmiques: l'extase de l'illusion face aux images en noir et blanc de la premi√®re heure - film√©es par Menzel dans un style appropri√© - rencontre le bel univers en trompe-l'Ňďil d'une classe moyenne sup√©rieure soucieuse de son statut (...). La description pleine de po√©sie de la situation historique est ainsi rompue par la distance d'une premi√®re r√©√©valuation cin√©matographique¬Ľ. (dhm.de)

artwork

Fiche technique

Titre original
Those Wonderful Movie Cranks
Titre
Those Wonderful Movie Cranks
Réalisation
Jiri Menzel
Pays
République Tchèque
Année
1978
Scénario
Jirí Menzel, Oldrich Vlcek
Montage
Jirí Brozek
Musique
Jirí Sust
Image
Jaromír Sofr
Son
Milan Novotny
Costumes
Theodor Pistek
Décors
Zbynek Hloch, Jirí Menzel
Production
Jan Suster
Formats
DCP
Durée
90 min.
Langue
Tschechisch/d/f
Interprètes
Rudolf Hrus√≠nsk√Ĺ (Kouzelnik Vil√©m Pasparte), Vlasta Fabi√°nov√° (Em√≠lie Kol√°rov√°-Mlad√°), Blazena Holisov√° (Vdova Evzenie Slav√≠kov√°), Vladim√≠r Mens√≠k (Kabareti√©r J√°ra Slapeta), Jir√≠ Menzel (Fotograf Jakub Kolenat√Ĺ)

Documents

artwork artwork artwork artwork artwork artwork artwork

Voulez-vous montrer ce film?

Merci de remplir ce formulaire.

Date(s) de projection Projection(s)
Organisation

Revue de presse

¬ęWenn man bei uns von ‚Äědem tschechischen Film‚Äú spricht, meint man das Genre des Menzel-Films, diese merkw√ľrdigste Verbindung von Weltweisheit, Einfalt, Bosheit, Poesie und Witz.¬Ľ Tagesspiegel