Tokyo monogatari - Tokyo Story

de Yasujiro OZU, Japon, 1953
Image de

Shukichi et Tomi Hirayama, un vieux couple ayant vécu depuis toujours avec sa fille Kyoko dans le petit port d'Onomichi au sud du Japon, se rend à Tokyo pour visiter ses enfants. C'est un très long voyage et c'est sans doute la dernière fois de leur vie qu'ils peuvent l'entreprendre.
"A travers l'évolution des parents et des enfants, j'ai montré, a déclaré Ozu, comment le système familial japonais commençait à se désintégrer".

Festivals & prix

Sight & Sound, 2012, Best Movie of all times on the direcors list.
Mainichi Film Concours: Best supporting Actress

artwork

Fiche technique

Titre originalTokyo monogatari - Tokyo Story
TitreTokyo monogatari - Tokyo Story
RĂ©alisationYasujiro OZU
PaysJapon
Année1953
ScénarioKôgo Noda, Yasujiro Ozu
MontageYoshiyasu Hamamura
MusiqueKojun SaitĂ´
ImageYuuharu Atsuta
SonYoshisaburĹŤ Senoo
CostumesTaizo Saito
DĂ©corsTatsuo Hamada
ProductionShochiku Films Ltd., Tokyo
Formats35mm, DVD, Blu-ray, DCP
Durée136 min.
LangueJapanisch/d/f oder i
InterprètesChishu Ryu, Chieko Higashiyama, Setsuko Hara, Haruko Sugimura, Sô Yamamura, Kyôko Kagawa, Kuniko Miyake

Fiche technique

Titre originalTokyo monogatari - Tokyo Story
TitreTokyo monogatari - Tokyo Story
RĂ©alisationYasujiro OZU
PaysJapon
Année1953
ScénarioKôgo Noda, Yasujiro Ozu
MontageYoshiyasu Hamamura
MusiqueKojun SaitĂ´
ImageYuuharu Atsuta
SonYoshisaburĹŤ Senoo
CostumesTaizo Saito
DĂ©corsTatsuo Hamada
ProductionShochiku Films Ltd., Tokyo
Formats35mm, DVD, Blu-ray, DCP
Durée136 min.
LangueJapanisch/d/f oder i
InterprètesChishu Ryu, Chieko Higashiyama, Setsuko Hara, Haruko Sugimura, Sô Yamamura, Kyôko Kagawa, Kuniko Miyake

Documents

artwork artwork artwork artwork artwork artwork

Voulez-vous montrer ce film?

Merci de remplir ce formulaire.

Date(s) de projection Projection(s)
Organisation

Revue de presse

«Das Wunder Ozu - Ozu ist im Westen Kult: Der neben Kurosawa und Mizoguchi dritte berühmte Klassiker des japanischen Films in der Mitte des letzten Jahrhunderts hat einen unerhörten Reinigungseffekt für (kino-)verdorbene Sinne. Wie schlicht sind diese Filme, wie wundersam schön, wie genau! - Seine Radikalität hat in der Filmgeschichte Massstäbe gesetzt.» Martin Walder, NZZ am Sonntag "A travers l'évolution des parents et des enfants, j'ai montré, comment le système familial japonais commençait à se désintégrer". Ozu