Bah, jeune étudiant, est le petit-fils de Kansaye, un descendant des grands chefs traditionnels de la région. Il est l'ami de Batrou qui, elle, est la fille d'un des représentants du nouveau pouvoir. Bah et Batrou appartiennent à une génération qui rejette l'ordre établi, la société de leurs pères, sans bien savoir quoi mettre à la place. La falsification des résultats des examens sera l'étincelle qui déclenchera la confrontation avec les autorités. La répression voulue et organisée par le gouverneur Sangaré, exacerbera encore le mécontentement des jeunes étudiants. Le titre n'est pas seulement une trouvaille poétique, il constitue le véritable programme esthétique du film: c'est par ses changements de vitesse que le vent exprime sa présence, par l'intensité des mouvements qu'il fait subir à la nature et aux hommes qu'il se matérialise visuellement: c'est par le rythme des corps, les tempos de l'action, les impulsions produites sur les visages et les voix que Souleymane Cissé nous donne à lire une page importante de l'Afrique contemporaine.

Titre original Finye
Titre allemand Der Wind
Titre français Le vent
Autres titres The Wind
Réalisation Souleymane Cissé
Pays Mali
Formats 35mm, DVD, DCP
Scénario Souleymane Cissé
Montage Andrée Danature
Musique Radio Mogadiscio; Pierre Gorse
Image Etienne de Gramont
Son Jean Pierre Houel
Production Les Films Cissé, Bamako
Durée 100 Min.
Langue Bambara/d/f
Acteurs
Foussenyni Sissoko Bah
Goundo Guissé Batrou
Balla Moussa Keita Sangaré
Ismail Sarr Kansaye
Omou Diarra La Troisième épouse
Ismaila Cissé Seydou
Massitan Ballo La mère de Bah
Dioncounda Kone La grand-mère de Bah
Yacouba Samabaly La commissaire de police
Distinctions

Carthage Film Festival
Tanit d'Or - Best film

Ouagadougou Panafrican Film and Television Festival
Grand Prize - Etalon de Yennega

«Der Film plädiert für eine neue Solidarität zwischen der jungen Generation, die die von den Europäern stammenden Machtverhältnisse ablehnt, und der alten Generation, deren alte, animistische Götter für die Probleme dieser Zeit keine Hilfe mehr bringen.» Zoom

«Meine Art zu leben ist es, an die Zukunft zu glauben. Wenn ich Fatalist wäre, wäre ich nicht Filmemacher. Nichts trieb mich dazu, Kino zu machen. Ich habe es so entschieden. Ich wollte die Dinge sehen und sie andere sehen lassen. Wenn man diese Art von Neugier hat, kann man nicht Fatalist sein.» Souleymane Cissé

«Dans la vie d’un homme, il y a toujours un moment où il faut s’arrêter pour regarder ce qui a été fait et ce qui reste à faire.» Souleymane Cissé

© COPYRIGHT

Les textes ainsi que tout le matériel visuel et sonore fourni sur le site de la fondation trigon-film sont destinés à la rédaction d'articles promotionnels sur les films respectifs. Le matériel est mis gracieusement à disposition à des fins de rédaction d'articles promotionnels sur les différents films. Tout autre usage est défendu en vertu des dispositions sur le copyright et n'est pas possible sans accord écrit par trigon-film. Le partage - contre rémunération ou non - du matériel avec des tierces personnes est interdit. Le copyright © trigon-film.org est obligatoire. En utilisant notre matériel, vous acceptez les conditions relatives au copyright.

Shop